La médiation familiale

Le soutien à la médiation familiale s’intègre dans le cadre de la politique d’appui à la parentalité.

Le ministère chargé de la famille, le ministère de la justice, la caisse nationale des allocations familiales (CNAF) et la caisse centrale de mutualité sociale agricole (CCMSA) sont convenus d’accompagner le développement de la médiation familiale par la signature le 30 juin 2006 d’un protocole national, qui définit les conditions de cette coopération concertée pour une durée triennale.

Les préfets (directions départementales de la cohésion sociale (DDCS) et les directions départementales de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCS-PP)), les services déconcentrés du ministère de la justice, les caisses d’allocations familiales (CAF) et les caisses de mutualité sociale agricole (CMSA) avaient été appelés à cosigner un protocole départemental de développement de la médiation familiale.

La signature de ce protocole a permis de mettre en place le comité départemental de coordination et d’accompagner le développement de l’offre de service conformément aux objectifs poursuivis.

mediation1Vous êtes concernés par un conflit familial, une situation de séparation ou de rupture de liens,
Vous êtes soucieux l’un et l’autre de préserver vos enfants des difficultés liées à la séparation,
Vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord sur l’organisation de votre séparation (pension alimentaire, droit de visite et d’hébergement, etc),
Vous n’arrivez plus à vous parler,
Vous désirez renouer le dialogue entre membres de la famille,
Vous auriez besoin d’une tierce personne pour vous permettre de trouver des solutions adaptées à votre situation…

La Caisse d’allocations Familiales met à votre disposition un service de médiation familiale qui peut vous aider à renouer le dialogue et vous permettre d’aborder tous les points litigieux dans un cadre de confidentialité.

La médiatrice familiale peut répondre à vos questions et vous fournira des informations pratiques sur le déroulement d’une médiation lors d’une permanence,

La médiation familiale permet de dépasser le conflit, de rétablir le dialogue familial et de maintenir les liens dans l’intérêt de l’enfant.

Dans le département de la Martinique deux associations proposent des actions de médiation familiale :

  • APMFAF
    Association pour la Promotion de la Médiation Familiale et d’Assistance aux Familles
    apmfafGroupe Pichevin II
    Batiment Hildevert – local D
    Route des Religieuses
    97200 – Fort de France
    Téléphone : 0596 63 53 04
    Fax :0596 63 15 34
    Courriel :contact@apmfaf-martinique.com
  • ASPIRE PLUS
    aspireplusLorrain, Sainte-Marie, Trinité
    Téléphone :0696 85 26 77
    Courriel :aspireplus7@gmail.com

Ces 2 associations organisent des séances de médiation familiale dans le cadre de l’exercice du droit de visite en lieu neutre ordonné par le juge aux affaires familiales.

La Médiation est un processus mené par un tiers indépendant, impartial et neutre, choisi par les protagonistes du conflit qui, au cours d’entretiens confidentiels, les aide à résoudre par eux-mêmes leur conflit.

 

Références juridiques

Trois lois fondent juridiquement la médiation familiale en France :

1- en 1995, la loi du 8 février relative à l’organisation des juridictions et à la procédure civile, pénale et administrative (Décret du 22 juillet 1996)

2- en 2002, la loi du 4 mars relative à l’autorité parentale (Décret d’application du 3 décembre 2002)

3- en 2004, la loi du 26 mai relative au divorce (Décret d’application du 29 octobre 2004).

Ces deux derniers textes concernent spécifiquement la médiation familiale.

Voir aussi

Près de chez vous

Près de chez vous

Découvrez les structures destinées aux parents sur le Territoire de la Martinique APMF/AF Association Accompagnement à L'Insertion et à l'Aide à Domicile(ALIAD) GAIACS - Providence
lire plus

0 Commentaires

0 commentaires

error: Contenu protégé